Mesures strictes contre les arrêts maladies excessifs

Publié le par Julie

Le nombre croissant des arrêts maladies a été au centre des débats au Conseil des ministres le mercredi 21 juin. Le gouvernement compte établir un contrôle renforcé sur le taux d’absentéisme en entreprises, pour cause de maladies.


Les indemnités journalières coûtent chères à l’assurance maladie, qui ne serait pas à l’abri des fraudes. Depuis 2007, les contrôles sur les arrêts maladies de longue durée s’amplifient du côté de la Sécurité sociale, ce qui a permis une économie de près de 400 millions d’euros. Pourtant, ces contrôles permettent seulement de couvrir 4,6% du montant total des dépenses liées aux indemnités journalières.


Selon le gouvernement, les contrôles ou contre-visites chez le salarié malade doivent aussi s’appliquer aux arrêts maladies de courte durée. Le but est de sensibiliser les entreprises à engager des médecins libéraux qui auront pour charge de vérifier la validité du justificatif médical. Le médecin rapportera ainsi les résultats de sa visite à l’employeur. Si le certificat médical se révèle frauduleux ou l’état de santé du salarié bénin, le médecin aura le devoir de transmettre cette information à l’employeur et à l’assurance maladie, qui se chargeront de ne pas lui verser les indemnités journalières.


Une société située dans les Bouches-du-Rhône souligne :


" Un contrôle sur deux révèle une fraude, un salarié absent de son domicile, une mauvaise indication d’adresse ou un refus de contrôle."
Source : http://lexpansion.lexpress.fr/management/les-arrets-maladie-abusifs-dans-le-collimateur-du-gouvernement_257585.html

Publié dans Assurance maladie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article